SEO et Webdesign : une association indispensable

273338423

La base d’un site web bien conçu repose sur deux piliers indispensables : l’optimisation SEO et le webdesign. L’un ne va pas sans l’autre lorsque l’on recherche un site efficace, capable d’atteindre une bonne position dans les moteurs de recherches.

Un site Internet qui négligerait l’un de ces deux aspects de sa conception serait voué à l’échec : en peinant à se positionner dans les moteurs de recherches, par exemple, ou en offrant une mauvaise expérience utilisateur qui gâcherait le potentiel de conversion du site.

Le SEO dans la conception de sites Web

Le SEO, pour Search Engine Optimisation, est une pratique à la fois technique et stratégique visant à augmenter à moyen et long terme l’autorité d’un site Internet. Il existe deux types d’optimisation SEO : le SEO on-site et le SEO off-site.

Le SEO on-site est généralement associé à une liste de bonnes pratiques à respecter pour être apprécié par le gourou Google, lequel a mis en place un grand nombre de règles que les sites Internet doivent appliquer pour espérer le Saint-Graal : un bon positionnement sur le moteur de recherches.

Il s’agit de configurations techniques (tags, balises de descriptions et de titres, conformité du code HTML et CSS,…) qui évoluent principalement au rythme des algorithmes de Google. Aussi, le référencement SEO demande une expertise pointue que seul un professionnel du domaine peut fournir. Néanmoins, si l’aspect technique du SEO est ce que l’on retient le plus, le métier de référenceur est bien plus vaste que cela.

Pour assurer une bonne lecture des pages par les bots Google, l’expert en référencement va devoir faire des recommandations SEO aux webdesigners : structures de page, de menus, de maillage interne, recommandations de mots-clés et de contenus,… L’expert SEO va penser stratégiquement la structure du site Internet.

Dans ce cadre, il va réaliser un mapping des différentes pages du site, mais également intervenir dans le zoning du site Internet. C’est là que son expertise va rejoindre celle du webdesigner. Les deux métiers se rencontrent sur l’aspect marketing et structurel du site web.

Le webdesign : la touche graphique et ergonomique

Le webdesigner quant à lui a la charge de la conception graphique du site Internet. Il n’est pas seulement créatif, mais aussi technicien. Ses compétences s’étendent à la fois vers la technicité pure (intégration web) que vers le design, en passant par les impératifs webmarketing associés à l’objectif du site web.
C’est à cette jonction que l’expert SEO et le webdesigner se rencontrent.

Pour concevoir la maquette graphique du site, le webdesigner doit prendre en compte un certains nombre de spécifications, parmi lesquelles figurent les recommandations SEO. À partir des recommandations techniques, il va élaborer le zoning des pages, à dessein de préparer une structure fonctionnelle qui réponde :

  • aux impératifs SEO (structuration de texte, emplacement des titres et des liens,…)
  • aux règles de design (zones chaudes, système de grilles, chemin visuel, zones de repos,…)
  • aux bonnes pratiques UX (expérience utilisateur)

L’objectif commun du webdesigner orienté UX et de l’expert SEO est la conversion. Les exigences ont évolué depuis les premières années du métier de référenceur et on attend de l’expert qu’il soit capable de structurer un site pensé pour l’expérience utilisateur. Attente que l’on retrouve du côté du designer. Leur collaboration est l’occasion de travailler en complémentarité.

L’UX au cœur de la convergence SEO / Webdesign

On entend souvent qu’un site bien optimisé au niveau SEO doit faire des sacrifices en matière d’aspect graphique, et qu’un site très graphique sera généralement mal optimisé pour le SEO. Penser ainsi, c’est oublier de prendre en compte l’évolution de ces deux métiers que sont le SEO et le webdesign.

En effet, ces deux experts ne peuvent plus se contenter d’être pointus dans leur seul domaine. Ils doivent prendre en compte les différents aspects techniques et « sensitifs » qui vont entrer dans le cadre de la construction du site Internet. Un site Internet ne peut plus se contenter d’être optimisé, il doit aussi être impactant. Et vice versa.

L’UX va demander un apport de contenu et une architecture visuelle centrée sur l’utilisateur. Il ne s’agit pas que d’être performant techniquement, mais d’apporter du sens, de l’intérêt qui mette en confiance la cible, dans l’intention de la transformer en client.

L’UI (interface utilisateur) a donc toute son importance dans le développement UX. Les interactions, codes visuels et picturaux, les animations et effets de transition vont contribuer à guider l’utilisateur dans l’usage de l’application web. L’équipe de webdesigners sera alors souvent encadré par un UX designer (ou ergonome web) afin d’offrir un design accessible, en support au contenu.

Les méthodes Agile et Lean au service de l’UX

Le SEO et le webdesign d’un site Internet sont en constante évolution tout au long de la vie du projet. Le temps du site statique est très loin et le webdesigner autant que l’expert SEO ont besoin de mesurer quantitativement et qualitativement l’impact de leur travail sur la cible clé.

Par ailleurs, leur approche, les fonctionnalités ou même certains objectifs sont très susceptibles d’évoluer au fur et à mesure de l’avancement d’un projet web, rendant un cahier des charges classique trop rigide. Une méthodologie de travail basée autour de la conception UX s’inscrit naturellement en mode Agile ou Lean, lesquelles permettent plus d’adaptabilité et d’inventivité face aux problématiques rencontrés en cours de projet.

En effet, la conception UX d’un site web ou d’une application / logiciel est régulièrement testée sur un panel d’utilisateurs représentatif du public cible afin d’apporter un regard objectif et pertinent sur les choix techniques et artistiques.

La philosophie Lean permet ainsi d’éliminer d’un projet tout ce qui n’apporte finalement pas de valeur ajoutée au client final grâce à son système de boucle : « build – measure – learn » (construit, mesure, apprends).

La philosophie Agile, quant à elle, permet plus d’adaptabilité sur un projet où différents experts interviennent. La méthode Scrum prend tout son sens lors du développement en mode Agile en permettant la livraison rapide d’un prototype test. La boucle « Clients – Utilisateurs – Prestataires » permet, comme la philosophie Lean, de tester empiriquement la réception du projet auprès de son public cible et de s’y adapter.

Adaptabilité, contenu et ergonomie sont au cœur des problématiques de développement web. Les experts SEO et les webdesigners ont compris l’intérêt de travailler sur la conception UX, notamment avec l’avènement du « mobile first », qui se veut offrir une expérience unique et adaptée aux plus petits écrans. Un challenge d’autant plus important pour les experts SEO que Google privilégie désormais les sites conçus pour les mobiles.

Quelques exemples de convergence entre SEO et Webdesign ? Découvrez 4 leviers pour une stratégie SEO réussie.

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

justo libero mattis pulvinar massa non ultricies neque. consectetur odio libero