MOA / MOE : Quelles sont les différences ?

MOA et MOE

En projet informatique comme ailleurs, la réussite dépend de deux facteurs importants : définir ce qui doit être fait, et définir avec quels moyens s’y prendre. C’est la raison pour laquelle il y a toujours deux responsables lors de la construction d’un projet informatique ou de développement. On les appelle MOA, pour maître d’ouvrage, et MOE, pour maître d’œuvre.

Qu’est-ce qu’un MOA ?

Le chef de projet MOA (ou maître d’ouvrage) est la personne qui, dans l’équipe, va représenter le client. Il représente généralement la société ou le service délivré et a donc pour responsabilité de diriger les équipes pour obtenir un produit final conforme aux attentes du client. Il peut également porter les titres de sponsor ou de pilote stratégique.

Le maître d’ouvrage est responsable de la structuration du projet. Ses compétences l’amènent à remplir différentes fonctions :

  • Déterminer les objectifs du projet
  • Estimer et allouer un budget
  • Fixer le délai de livraison
  • Animer les différentes réunions
  • Valider les étapes de développement
  • Participer au recettage

MOA, le pilote du projet digital

Le maître d’ouvrage doit, en conséquence, fournir le cahier des charges fonctionnels. Néanmoins, celui-ci étant particulièrement complexe à réaliser, puisqu’il énumère des problématiques techniques sur lesquelles le MOA n’a pas nécessairement l’expertise, le cahier des charges est généralement rédigé conjointement avec le maître d’œuvre.

En revanche, le maître d’ouvrage est amené à piloter le projet tout au long de sa durée. Étant donné qu’il représente le client, il a pour charge de valider les différentes sessions de développement, ou de valider les sprints lors d’un projet Agile. En philosophie Agile, on lui attribue généralement le titre de Product Owner.

Veillant à la conformité du produit, le MOA participe à la réalisation du recettage produit. Il participe aux tests et aux différents essais produit pour pouvoir donner sa validation. S’il n’a pas les compétences techniques ou les moyens d’assurer pleinement le suivi du produit, le MOA peut faire appelle à un AMOA : maîtrise d’ouvrage déléguée, qui assistera la MOA aux validations techniques.

Faire appel à un AMOA dans la gestion du projet peut être d’une grande utilité. Étant donné ses compétences, l’AMOA est un soutien à la fois pour le maître d’ouvrage et pour le maître d’œuvre. En effet, il veille à ce que le besoin soit correctement exprimé à l’attention du maître d’œuvre. Il peut également être amené à l’assister dans ses choix techniques.

Qu’est-ce qu’un MOE ?

Si le maître d’ouvrage veille au respect des délais, du budget et de la conformité du produit, le maître d’œuvre ou chef de projet MOE, lui, est la personne qui va décider des moyens techniques mis en œuvre pour concevoir le produit conformément à ce qui a été défini par la MOA.

Il s’agit du chef de projet technique, également appelé lead developper. Il possède les compétences pour choisir les frameworks, langages ou outils avec lesquels travaillera l’équipe de développement. Dans les plus petits projet, le MOE va décider des moyens techniques et concevoir dans un même temps le produit.

Ses compétences l’appellent à :

  • Assister la MOA (conception du cahier des charges et suivi technique)
  • Sélectionner les prestataires nécessaires
  • Manager l’équipe de développement
  • Réaliser ou faire réaliser le produit
  • Assurer la bonne qualité du produit
  • Rendre compte des avancements à la MOA
  • Tenir les délais et le budget

Si le maître d’ouvrage a la gestion du projet global, le maître d’œuvre n’est pas dépourvu pour autant de responsabilités. Au contraire, c’est lui qui devra rendre compte de la qualité du produit livré. Il est amené à manager ses collaborateurs de sorte ce que que les spécificités fonctionnelles du produit soient respectées.

De fait, le maître d’œuvre est l’interlocuteur privilégié du maître d’ouvrage. Ces deux pilotes de la conception produit sont amenés à communiquer très régulièrement pour le bon déroulement du projet. En cela, l’AMOA peut être d’un grand soutien, en tenant auprès du maître d’ouvrage le rôle de vulgarisateur.

Le MOE supervise de près les équipes de développement. Il tient à la fois un rôle de référent technique et de manager auprès des techniciens. C’est la raison pour laquelle on attend de lui d’importantes compétences techniques de même que de véritables qualités humaines (communication, management, diplomatie).

Cette double casque fait du métier de maître d’œuvre, ou lead developper, un rôle difficile qui demande une haute maîtrise de son métier et des problématiques techniques susceptibles d’être rencontrées. Il doit aussi posséder un bon discernement et de grandes facultés d’anticipation pour prévenir les difficultés inhérentes à la conception d’un produit digital.

MOA et MOE, deux rôles complémentaires

En résumé, le MOE est entre deux positions : d’un côté, il a la responsabilité de son équipe de développeurs, mais de l’autre, il doit rendre des comptes à la maîtrise d’ouvrage, laquelle, représentant le client, sera la seule habilitée à valider les travaux menés par la maîtrise d’œuvre.

Il revient donc uniquement à la maîtrise d’ouvrage d’être décisionnaire sur le projet. La MOA va donner un cadre au projet, une structure, une méthodologie, quand la MOE va donner les moyens de réaliser le produit final.

Les deux rôles sont complémentaires et interdépendants, c’est pourquoi leur bonne collaboration est fondamentale. En effet, il incombe à la MOA de bien cibler les attentes du client et comprendre ses objectifs de sorte à concevoir un cahier des charges cohérent. En revanche, elle doit être à l’écoute de la MOE, notamment en cas d’infaisabilité technique, par exemple.

L’organisation entre MOA et MOE est donc la clé d’un projet de développement réussi. Il est essentiel que chacun des acteurs du projet comprenne la spécificité de leur rôle et le périmètre de compétence de chacun. Par exemple, il n’est pas du devoir du MOA d’imposer une solution technique. De la même façon, le MOE n’a pas à ajouter, modifier ou annuler une fonctionnalité sans en consulter le MOA.

Quelles sont les méthodes de gestion de projet employées par les MOA et les MOE ? Agile, Lean, Kanban, Scrum… Découvrez quelles méthodologies sont préférées par les « méthodologie masters ».

You May Also Like

About the Author: Michael Dennes-Solutions

eget vulputate, tristique consequat. Aenean ante. efficitur. venenatis, eleifend mi, Phasellus mattis