Nos 15 conseils d’optimisation SEO

optimisation seo

Vous avez le projet de concevoir votre site Internet ? Que vous souhaitiez en confier le développement à une agence, un freelance ou même que vous soyez un jeune intégrateur web, il y a quelques fondamentaux très utiles à connaître pour investir efficacement sur le web. Le SEO en fait partie !

LesJeudis vous a concocté une liste de 15 conseils pour préparer correctement votre site à son référencement sur les moteurs de recherche. Ces conseils, appliqués dès la phase de création, permettront à votre site Internet de partir sur de bonnes bases et d’être apprécié par Google dès son lancement.

1. Identifier la plus-value de votre entreprise

Le référencement naturel de votre site passe par une phase de réflexion en amont sur les bénéfices que peut apporter le digital à votre entreprise. Le but est de mettre en avant la valeur ajoutée de votre société, ce qui la différencie de ses concurrents et, idéalement, quels services web implémenter pour convertir les visiteurs en leads.

Cette phase de réflexion est essentielle pour statuer sur les objectifs du projet web et de poser les bases de la structure du site Internet. Un brainstorming d’équipe permet de défricher le terrain en vue de se positionner efficacement sur les moteurs de recherche. En se distinguant par une fonctionnalité, un domaine d’expertise, une philosophie pertinente et attrayante pour le marché cible, il est plus facile de se référencer efficacement.

2. Les bons mots clés pour attirer les bons internautes

Le choix des mots clés à incorporer sur le site Internet est un travail laborieux mais payant. Le brainstorming et la recherche de valeur ajoutée ont déjà pu aider à faire ressortir quelques mots et expressions clés. L’idéal est de cibler ce qu’on appelle les domaines de niche.

Privilégier les mots clés dits de « longue traîne », plus spécifiques, apportera un trafic peut-être moins dense, mais plus qualitatif. Les internautes qui trouveront le site sur les moteurs de recherches auront tapé une requête plus fine et seront plus susceptibles d’être en phase avec les services ou produits proposés.

3. Étudiez la concurrence

Il faut savoir que le web est un milieu ultra concurrentiel. Atteindre la première page sur des mots et expressions clés généraux est quasi impossible sans un investissement énorme. Se placer sur un mot-clé aussi généraliste que « coworking Paris », par exemple, va nécessiter un important travail de référencement dit « off-site » pour faire autorité.

Vérifier la compétitivité des mots clés sélectionnés avec une simple recherche Google sera déjà très représentatif de la concurrence à laquelle le site web sera exposé.

4. Choisissez le bon nom de domaine

La croyance populaire veut que choisir un nom de domaine comportant les mots clés du cœur de métier ciblé (comme jean-martin-serrurier-paris-6.fr) améliorera le référencement naturel d’un site, qui se positionnera plus facilement au-dessus de ses concurrents. C’est faux.

Privilégiez un nom qui représente votre entreprise, idéalement le nom commercial de la société. Ce choix apporte plus de crédibilité aux yeux des internautes. Les mots clés à l’intérieur des urls pourront être ajoutés en phase d’optimisation SEO des pages annexes, mais leur intégration dans le nom de domaine n’apportent aujourd’hui plus rien de bénéfique.

5. Soignez l’architecture du site web

L’optimisation SEO d’un site Internet passe nécessairement par le travail sur sa structure. Un site web bien référencé doit avoir une architecture logique, propre et correctement lisible aussi bien pour les internautes que pour les bots d’indexation.

Une bonne structure demande un menu simple et épuré (les menus comprenant d’importants sous-menus et sous-sous-menus perdent l’internaute), une sitemap, des liens naturels entre les pages. L’idéal est de construire le site web sous la forme du « story telling », afin d’amener l’internaute à suivre un chemin de conversion.

6. Des pages liées entre elles avec le maillage interne

Se contenter du menu pour faire des liens vers les pages du site n’est pas suffisant, à la fois pour l’expérience utilisateur (pas de chemin de navigation) mais aussi pour le référencement. Appelé « maillage interne », le fait d’ajouter des liens depuis une page du site vers une autre page permet de renforcer l’autorité de cette dernière. Une façon simple d’améliorer le SEO tout en proposant plus de contenu.

7. Soyez ouverts sur l’extérieur : ajoutez des liens externes

Les liens externes sont également très appréciés par Google, à condition qu’ils soient utilisés intelligemment. Par exemple, les bots d’indexation Google apprécieront grandement de voir apparaître à l’intérieur d’un article de blog un lien vers un autre article de référence, idéalement vers un site d’autorité. Cela lui prouve que vous savez de quoi vous parlez.

8. Rédiger du contenu hautement qualitatif

Ce que souhaite Google, c’est d’avoir en première page des sites hautement qualitatif, capables de répondre en une poignée de secondes à la requête de l’internaute qui fait sa recherche. C’est pourquoi écrire du contenu ciblé pour votre public figure parmi les meilleurs moyens d’être bien référencés.

9. Ne misez jamais sur le contenu dupliqué

Le « duplicate content » ou « contenu dupliqué », est la bête noire de Google, qui n’apprécie jamais d’en voir apparaître sur un site web. Écrire un contenu original prend plus de temps, mais vous permettra d’être apprécié par Google. Si vous n’avez d’autre choix que de dupliquer le contenu d’une page, n’oubliez pas de mentionner la page canonique avec la balise HTML « canonical ».

10. Soignez votre mise en page !

Rédiger des textes de qualité est déjà en soi un bel effort d’optimisation SEO. Structurer les textes produits lors de leur intégration au site web est encore mieux. Pour bien mettre en page un article ou une page web, il y a quelques impératifs à respecter :

  • Un seul titre en balise H1 par page
  • Fragmentez le texte en plusieurs chapitres et sous-chapitres (H2, H3,…)
  • Privilégiez les paragraphes courts (3, 4 lignes max)
  • Aérez le texte en incluant des images et/ou du contenu vidéo
  • Intégrez des liens internes et des liens externes
  • Améliorez la lecture avec des balises de mise en page (liste à puces, citation, emphase,…)

11. Soignez la présentation de page… pour Google !

La mise en page d’un texte facilite la lecture pour les internautes, qui auront plus envie de lire un contenu aéré et varié qu’un immense bloc de texte. Mais, si Google piochera déjà un bon nombre d’informations sur cette structuration de page, il apprécie grandement de voir intégrés les balises telles que :

  • Meta description : destinée à décrire rapidement le contenu d’une page afin d’en afficher le résumé sur les moteurs de recherches
  • Balise titre : qui apparaîtra en entête de votre navigateur, mais aussi en lien de page depuis les moteurs de recherches
  • Des urls courtes et lisibles : contenant des mots clés en rapport avec le sujet de votre page et que Google estimera claires pour les internautes.

Pour en savoir plus sur les recommandations Google en matière d’optimisation SEO, il vous est possible de consulter les recommandations SEO officielles de Google depuis leur page de support aux Webmasters.

12. Des pages web légères

L’une des optimisations SEO les plus importantes est sans conteste liée à la fluidité du site web et de la rapidité de chargement des pages. Un site verra son taux de rebond augmenter exponentiellement à chaque seconde de chargement supplémentaire. Ainsi, il est essentiel de procéder à des optimisations techniques, notamment :

  • Optimisation des images (poids, taille, compression)
  • Scripts JS en bas de page
  • Limitation des requêtes serveur
  • Minification des feuilles de style et feuilles JS
  • Compression du code,…

13. Le mobile-friendly, allié du SEO

La part d’internautes naviguant depuis leur mobile plutôt que depuis un ordinateur ne fait qu’augmenter d’année en année. Google privilégie désormais les sites web conçus pour s’adapter à la navigation sur mobile avec un contenu adapté et des mises en pages allégées. La technologie AMP, particulièrement plébiscitée sur les blogs et les sites à grand contenu, sont à privilégier dès que possible.

14. Publiez régulièrement

Un site Internet sans évolution ni ajout de contenu ne résistera pas longtemps face à ses concurrents. Produire un contenu qualitatif à destination de vos internautes, à intervalles réguliers favorisera le passage des bots d’indexation sur votre site. Ainsi, votre site sera considéré comme dynamique et sera privilégié sur les moteurs de recherche par rapport aux sites statiques, dont le contenu reste figé.

15. Profitez des outils Google

Les algorithmes Google sont de plus exigeants et rendent de plus en plus complexe l’optimisation SEO. Heureusement, la célèbre société propose en contrepartie de nombreux outils en ligne qui aident à l’optimisation, le référencement et l’analyse des données de navigation :

  • Installez Google Analytics pour l’analyse des visites
  • Configurez Google Search Console pour l’analyse des mots clés
  • Testez les performances de page avec Google Page Speed Insights

Vous souhaitez renforcer votre trafic avec le SEA ? Découvrez nos conseils pour réussir vos campagnes Adwords !

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

leo. in ante. mi, Donec Sed at ut velit,