Les avantages du développement LAMP

296970512

Avant toute chose, nous parlerons, au travers de cet article, tantôt de « développement LAMP », tantôt « d’environnement LAMP », tantôt de « plateforme LAMP » : il s’agit strictement de la même chose, mais désignée par des appellations différentes. On parle même également parfois de « pile LAMP ».

Vous découvrirez, à travers cet article, la signification d’un système LAMP, son fonctionnement ainsi que les différents avantages présentés par son exploitation

Que signifie le « développement LAMP » pour un site web ?

En réalité, « LAMP » est un acronyme qui désigne plusieurs logiciels libres, eux-mêmes permettant de construire des serveurs de sites web. Un logiciel libre est un logiciel que les utilisateurs peuvent exécuter, améliorer, modifier ou encore distribuer comme bon leur semble. Le terme « libre » ne fait donc pas référence au prix, mais bien à la liberté donnée aux utilisateurs.

L’environnement LAMP était considéré une véritable révolution dans les années 95 – époque à laquelle il fut créé – et jusqu’en 2000, dans le domaine du développement web. Il permettait en effet à n’importe qui de créer des sites web dynamiques grâce à des outils libres.

Pour rappel, la particularité d’un site web dynamique est que son contenu varie selon différents attributs, à la demande des utilisateurs. Son avantage principal consiste dans le fait de pouvoir proposer facilement des actualisations et de façon régulière. C’est pourquoi c’est le type de site web le plus souvent adopté par les sites d’information, les sites de prévision météo ou encore les sites e-commerce qui publient en permanence du contenu « frais ».

Les sites web dynamiques requièrent justement une infrastructure correspondant à un serveur LAMP, c’est-à-dire constituée des 4 éléments ci-dessous :

       Un système d’exploitation : pour un développement LAMP, il s’agit de Linux

       Un serveur web : en l’occurrence, Apache

       Un système de gestion de base de données (appelé aussi « SGBD ») : pour LAMP, MySQL ou MariaDB

       Un langage de script orienté données : PHP, (les variantes peuvent être Perl ou Python)

Comment fonctionne une architecture LAMP ?

On parle souvent de « piles LAMP » pour désigner les différentes couches qui la composent. On pourrait ainsi considérer que première couche correspond au système d’exploitation (c’est en quelque sorte le « socle » de l’ensemble). Sur ce socle, repose le serveur web (Apache) qui, grâce au langage de script orienté objet (PHP, Perl ou Python) peut transposer du contenu dit « dynamique ». Pour pouvoir ce faire, le serveur PHP doit accéder à la base de données (MySQL ou MariaDB), après que le système d’exploitation lui ait transmis le code correspondant aux actions des visiteurs sur le site web. Enfin, le serveur PHP envoie son résultat au serveur web (Apache) pour que celui-ci s’affiche correctement sur le navigateur auprès des visiteurs.

Les avantages d’un développement LAMP

 De manière générale, l’architecture LAMP est reconnue pour être une solution abordable dans le développement d’un site web dynamique. Mais elle présente également des performances techniques très intéressantes liées à sa rapidité, sa facilité de déploiement et sa fiabilité.

Les serveurs LAMP constituent ainsi la meilleure alternative en termes d’économie et de performance aux autres offres informatiques proposés par les « grands » du développement web, et dont les prix sont évidemment bien plus élevés. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils rapidement devenus « incontournables » dans les domaines du serveur et de l’hébergement web.

Pour finir, les serveurs LAMP bénéficient d’un support (entièrement gratuit) de la part d’une communauté très importante de programmateurs, ce qui les rend ainsi encore plus accessibles. Cela signifie en effet que même les utilisateurs les moins expérimentés ne se retrouvent jamais face à une situation « bloquante » puisqu’ils peuvent bénéficier d’une assistance technique entièrement gratuite. Puisqu’ils sont constitués uniquement de logiciels « libres », les serveurs LAMP présentent aussi l’avantage de pouvoir accéder facilement au code de développement, qui peut lui-même être modifié.

En résumé, le choix et l’installation d’un système LAMP présentent les intérêts suivants :

       Une simplicité d’exploitation

       Une grande rapidité d’obtention

       Une flexibilité rendue possible par les logiciels libres : prix peu élevés voire gratuits, faciles d’accès et donnant accès à un support technique adapté à tous les niveaux de compétences

       Une adaptation particulièrement élevée de ses différents composants : possibilité de déployer un site web statique comme dynamique

L’installation d’un serveur LAMP

Pour déployer un serveur LAMP, il convient d’installer et de configurer un à un les différents logiciels qui le compose. Nous ne détaillerons pas l’ensemble de cette procédure dans cet article, mais vous pouvez consulter la démarche à suivre en cliquant ici.

Par ailleurs, il est important de vérifier que le matériel dont vous disposez possèdent les performances requises pour l’installation du serveur LAMP. Ces dernières dépendront en réalité de la densité et du type de contenu que vous souhaitez intégrer. La puissance de calcul nécessaire fait par exemple partie des critères qui conditionneront les performances matérielles nécessaires. 

Et demain ?

 Si le développement LAMP connaît toujours un succès fulgurant en matière de développement et d’hébergement web, les évolutions technologiques ne cessent d’aller bon train et touchent aussi le domaine du développement.

Les « standards » tels que nous les connaissons tous aujourd’hui – qu’il s’agisse de systèmes d’exploitation, de langages script ou encore de navigateurs web – connaissent eux aussi une véritable révolution. Les développeurs en devenir se demandent d’ailleurs souvent quel langage de programmation étudier dans ce contexte en perpétuel mouvement.

Ainsi, il se pourrait bien que d’ici quelques années, le développement LAMP soit davantage délaissé par celui qu’on surnomme le développement « MEAN », acronyme de Mongodb (la base de données), Express (le langage de programmation côté serveur) AngularJS (le langage de programmation côté client, celui qui permet de gérer ce qui s’affiche sur le navigateur de l’internaute) et Nodejs (le serveur web).

Le développement MEAN (ou « MEAN stack ») a pour principal avantage d’utiliser uniquement le langage JavaScript. Tous les logiciels le composant sont en effet scriptés en JavaScript. Côté développeur, il ne devient plus nécessaire d’apprendre un autre langage lorsque le JavaScript est déjà connu (ce qui est souvent le cas). Côté entreprise, cela représente deux fois moins de ressources à engager puisque le front-end (côté client) et le back-end (côté serveur) utilisent le même langage et peuvent donc être gérés par un seul et même développeur. Ces derniers n’ont plus qu’à se réjouir puisqu’ils font en effet partie du top 20 des métiers les plus recherchés en France !

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

pulvinar luctus tristique ultricies consequat. id