Comment se former au métier de développeur informatique ?

développeur informatique

Le développeur informatique, ou couramment appelé programmeur informatique, est le professionnel en charge de la conception ou de l’optimisation d’un programme automatique. Souvent confondu avec des profils de type développeurs web par les profanes, le programmeur s’appuie sur des langages de programmation, différents des langages de développement web :

  • Python
  • C++
  • C#
  • C
  • PHP

L’outil informatique n’a évidemment plus de secrets pour le concepteur informatique, qui est par ailleurs curieux des évolutions technologiques et langages informatiques, et pour qui l’anglais technique n’est pas un obstacle à sa veille constante.

Contrairement aux idées reçues, c’est un excellent communiquant. En tant qu’expert dans son domaine, il est l’interlocuteur privilégié du chef de projet technique, mais aussi des clients. Par ailleurs, le développeur informatique saura travailler en collaboration avec le reste de l’équipe, en méthode Agile.
Il travaille en collaboration avec :

  • l’équipe de développement informatique
  • Les intégrateurs
  • Les architectes informatiques,…

Le développeur informatique va interagir à différentes phases du projet et de la conception produit, car sa maîtrise technique est essentielle à la construction du programme auquel son équipe est rattachée. Il intervient dans les phases de rédaction des spécifications techniques, de conception de l’arborescence en visualisation ULM, de programmation, à la collecte et analyse des tests utilisateurs et au beta testing.

Les formations au métier de développeur informatique

Il existe de nombreuses formations aux métiers du développement informatique, ceux-là permettant d’obtenir un certain niveau, de technicien (bac +2) à ingénieur (bac +5 voire bac +6) :

  • BTS Services informatiques aux organisations : Premier niveau de professionnalisation aux métiers du développement informatique, le BTS Services Informatiques permet principalement l’apprentissage de la conception et le développement de logiciels dans le domaine de l’informatique de gestion.
  • DUT Informatique : Cette licence, passée en alternance, permet de former des assistants ingénieurs mais aussi des chefs de projet en informatique de gestion et industrielle. Ils contribuent à la conception, la réalisation et l’application des systèmes informatiques à partir du cahier des charges qui leur est fourni. Cette formation ouvre déjà à de nombreuses perspectives de carrière et d’évolutions professionnelles, selon que le développeur choisisse de se spécialiser dans un langage ou s’orienter vers un domaine applicatif particulier.
  • Master informatique : Le master informatique permet d’accéder au niveau d’ingénieur. L’ingénieur en développement informatique peut, au terme de ses études, s’orienter vers la recherche et le développement, la gestion de projet, l’architecture logiciels, mais aussi la sécurité, le déploiement de réseaux ou encore le développement Java. Ce Master permet également au diplômé de s’orienter vers un Master spécialisé.
  • Master Spécialisé Informatique : Pouvant être choisi après l’obtention d’un premier Master en informatique, la spécialisation informatique permet d’obtenir un niveau bac+6 et de renforcer ses compétences dans un domaine en particulier, qu’il s’agisse : de conception développement, d’algorithmie et langages de programmation, d’arborescence logiciel (ULM / RUP), d’intelligence artificielle, des nouvelles technologies…

Les écoles d’informatique

Les métiers de la programmation et du développement sont particulièrement porteurs et attractifs, ceux-ci offrant de nombreuses perspectives de carrière et d’évolutions professionnelles. Naturellement, de nombreuses écoles se sont spécialisées dans le développement et la programmation.

La France n’est pas en reste en matière d’écoles de qualité. D’ailleurs, un classement mondial des écoles établi par la plateforme Codingame a mis en lumière trois écoles françaises dans son top 5, en 2017. Sans surprise, l’école 42 remporte la première place du podium, devant l’Ensimag Grenoble INP et l’INSA Toulouse. L’ENS Cachan arrive, pour sa part, à la 7e position.

L’école 42 et la gamification

L’école 42 est réputée pour l’originalité de son système de formation et surtout d’admission. Le postulant à l’école 42 doit en effet passer une première série de tests de logique en ligne avant d’obtenir une place dans la Piscine. À partir de ce moment, il sera focalisé 24/24 7/7 pendant 4 semaines sur la résolution d’exercices variés, avec un gros projet par semaine et un examen chaque vendredi.

Le postulant est seul, hormis lors des projets collaboratifs, et doit se débrouiller par lui-même pour résoudre les projets proposés. D’ailleurs, il n’y a pas de professeurs et les élèves se notent entre eux. Au terme de la Piscine, seule une poignée de candidats sont sélectionnés pour entrer au campus. L’apprentissage est basé sur le même système. Les profils d’autodidactes s’y retrouveront tout particulièrement.

Avec son système de points d’XP et d’organisation personnelle du temps, l’école 42 favorise l’apprentissage par la gamification et se pose en contrepied au système éducatif français, plus rigide dans sa structure. Cette souplesse, qui permet aux étudiants d’apprendre des anciennes technologies comme des nouvelles avec une forte autonomie, font que les ressortissants de cette école sont très courtisés par les entreprises.

La gamification apporte de bons réflexes, tant en matière d’organisation, de méthodologie et d’autonomie. Codingame l’a bien compris et offre aux développeurs informatiques l’opportunité de renforcer leurs compétences grâce à sa plateforme en ligne de développement par le jeu.
Le système se base sur l’aspect challenging et communautaire afin de gagner en compétences sur de nombreux langages de programmation :

  • C#
  • C++
  • Java
  • Javascript
  • Python 3
  • Bash
  • C
  • Perl
  • PHP
  • Ruby
  • Scala…

La veille technique, l’impératif du bon développeur informatique

Quel que soit son niveau, ce qui distingue un bon développeur est sa curiosité innée et sa volonté à apprendre. Il aura donc à cœur de rester attentif aux nouvelles technologies et langages, mais aussi d’appliquer ses expertises au travers de projets personnels ou d’applications vouées à faciliter ses tâches quotidiennes. C’est un moyen d’entretenir ses compétences, mais aussi de les pousser plus loin.

Par ailleurs, une veille sur les progrès UI (interface utilisateur) en matière de conception logiciel est une véritable plus-value, car elle permet de saisir les tendances en matière de programmation graphique et d’appliquer les bonnes méthodes en développement d’interfaces.

Les sources d’apprentissage sont variées, et sont fonction du type de programmeur que vous souhaitez devenir. Le niveau technique attendu des concepteurs informatique est particulièrement élevé et les technologies sont en perpétuelle évolution. Être bon développeur nécessite de ne jamais se reposer sur ses acquis et de prendre les devants face aux nouveautés technologiques.

Vous recherchez un emploi dans le domaine de la programmation ? Lesjeudis.com a des offres pour vous !

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

dictum accumsan commodo Praesent eget mi, fringilla odio