ERPs et emploi : comment les progiciels créent de nouvelles opportunités

680620756

Symboles de la digitalisation des entreprises, les ERP et CRM contribuent plus que jamais au développement des entreprises. La puissance de ces logiciels, capables de proposer et centraliser des outils analytiques poussés sont les leviers de la Business Intelligence. En cela, ils amènent de nouvelles opportunités d’emploi, tant techniques qu’opérationnels.

Le déploiement des progiciels au sein des entreprises représente un véritable défi stratégique, qui demande une refonte complète des méthodes et de l’organisation qui s’accompagnent d’objectifs précis :

  • La mise en place de tableaux de bord performants afin de mettre en rapport les données et la stratégie d’entreprise
  • Le regroupement et un traitement plus rapide et efficace des différentes bases de données
  • Une gestion financière affinée
  • Une meilleure circulation des informations
  • L’affaiblissement de risque d’erreurs d’interprétation grâce à l’unification des différents systèmes d’information
  • Une meilleure coordination et circulation des informations entre les différents pôles
  • L’accélération et l’amélioration des prises de décision

Qu’est-ce que la Business Intelligence aujourd’hui ?

Si la notion est apparue à la fin des années 70, le chemin parcouru pour améliorer les solutions IT s’est définitivement engagé sur la voie de la dématérialisation.

Si on associait traditionnellement les applications BI à la consolidation et la planification budgétaire, les capacités des plateformes actuelles s’étendent aussi bien à la relation client, aux ressources humaines et à la logistique des entreprises.

Les logiciels sont de plus en plus complexes, mais les éditeurs spécialisés proposent des bibliothèques de ressources toujours plus avancées.

Outre les plateformes de Data Warehouse reposant sur les logiciels tels que SAP BW (pour SAP Business Warehouse) ou la suite IBM® Cognos Business Intelligence, les applications Web basées sur le développement en HTML5, Javascript et Ajax permettent désormais un déploiement en mode Cloud et en SaaS.

Les nouveaux métiers de la transition numérique

Les éditeurs spécialisés comme IBM ou la firme allemande SAP et sa filiale BusinessObjects proposent des solutions logicielles particulièrement efficaces, mais encore faut-il choisir la solution qui corresponde au mieux à la taille de l’entreprise, à son fonctionnement et ses objectifs.

Ces prises de décisions complexes demandent de prendre en compte les particularités du business process et de ses enjeux fondamentaux. Des enjeux qui peuvent être très différents d’une entreprise à l’autre, et sur lesquels il est essentiel de faire intervenir une équipe maîtrisant les spécificités techniques et fonctionnelles des CRM et logiciels. En plus d’une grande maîtrise des problématiques métiers de l’entreprise sur laquelle elle doit intervenir !

Naturellement, les métiers directement liés à la transition numérique fleurissent, en réponse à la diversification et la complexification des outils et méthodes répondant aux nouveaux impératifs digitaux :

  • Chef de projet ERP / SAP  : À la fois chef de projet informatique et spécialiste des ERP, il est attendu du chef de projet ERP (ou SAP) une expertise technique forte tout comme d’excellentes capacités relationnelles, étant le premier interlocuteur des clients et de leurs représentants. Il est responsable de sa propre équipe voire des spécialistes de l’éditeur progiciel choisi.
  • Consultant erp : En plus d’avoir de fortes compétences techniques et une large culture des systèmes d’information, le consultant ERP assume un rôle d’accompagnement et de conseil auprès des entreprises. Il doit également avoir une parfaite connaissance d’un secteur ou d’une activité afin de mieux répondre aux problématiques métier.
  • Consultant sap : Dans la même lignée que le consultant ERP, le consultant SAP est lui un spécialiste de la plateforme SAP BW (pour SAP Business Warehouse) développée par la firme allemande SAP.
  • Consultant fonctionnel : Provisoirement intégré à l’entreprise, le consultant fonctionnel est en charge du cadrage et de la conduite du déploiement du progiciel de gestion intégré
  • Consultant technique : Le consultant technique, en collaboration avec le consultant fonctionnel, est en charge du développement technique du progiciel.
  • Ingénieur Cloud Computing : Expert en informatique et en sécurisation et stockage des données, l’ingénieur Cloud doit également démontrer de bonnes compétences managériales. Il est garant du choix du partenaire Cloud et du déploiement du système, en SaaS notamment.

Progiciels et big data, digitalisation des métiers de l’information

Outre les métiers techniques qui accompagnent la collecte digitale d’informations, ces changements impactent l’organisation de l’entreprise mais aussi la façon dont les données sont traitées et interprétées.

L’affinement de la collecte et la centralisation des données ont impacté aussi bien les métiers du marketing que le monde des statistiques. C’est dans ce contexte qu’un nouveau genre de statisticien a vu le jour et a un bel avenir devant lui : le Data Scientist.

Expert en collecte et en analyse de données digitales, il est un rouage clé de la Business Intelligence. Son rôle est de démocratiser ces données collectées et leur donner du sens. Ainsi, il contribue fortement aux décisions opérationnelles et à l’évolution de la stratégie d’entreprise. Son importance stratégique est telle qu’il fait parti des 25 métiers les plus côtés aux États-Unis.

Ces nouveaux métiers entraînent également de nouvelles méthodes de conduite de projets, plus souples et qui s’adaptent mieux aux variations et fluctuations constantes du numérique mais aussi aux spécificités des supports digitaux (UX Design, méthode Agile…).

Au-delà des données et des analyses, les progiciels sont au cœur du changement de culture en train de s’opérer aujourd’hui. En 2016, déjà, le digital s’était largement intégré aux métiers du marketing et de nombreux postes liés à l’exploitation des données, qu’il s’agisse des réseaux sociaux jusqu’au trafic web, faisait partie intégrante du fonctionnement des entreprises.

En facilitant la circulation des informations par le data story telling, les nouveaux analystes du digital donnent du sens aux données. Ces changements profonds impactent jusqu’aux managers qui sont plus que jamais sollicités à recentrer l’utilisateur au cœur des choix opérationnels. Démocratisée, la Business Intelligence n’ignore plus les spécificités du webmarketing et contribue au travail collaboratif.

Autant d’opportunités, d’évolution de métiers et de spécifications qui ont déjà entraînés en 2017 une hausse de 30 % d’offres d’emplois dans les métiers de l’IT.

Vous recherchez des opportunités d’emploi dans le domaine de l’ERP et progiciel  ? Consultez les offres d’emploi de nos partenaires !

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

Nullam dolor mattis diam sit leo. ultricies at quis, massa