Les 7 secrets pour décrocher le meilleur stage IT

Les 7 secrets pour décrocher le meilleur stage IT

 

Les stages informatiques photocopie-café (ou “observation”) et les stages tenez-la boîte-pendant-qu’on-brainstorme-au-resto-et-mettez-bien-nos-noms-en-bas-des-dossiers (ou “immersion”), non merci ! Les Jeudis ont repéré les stages qui boostent une carrière : une expérience formatrice, copieusement rémunérée, débouchant souvent sur une embauche ou des opportunités directes si vous donnez satisfaction !

Méfiez-vous des offres de stage en forme de liste au père-Noël. Certaines entreprises exploitent largement la bonne volonté de cette main d’œuvre qualifiée et, souvent elles vous font découvrir les pires réalités du travail et développent vos compétences en vous jetant dans le bain sans aucune formation. Ils profitent de vos services pendant cette véritable période d’essai, mais ne prennent jamais l’abonnement ! Cherchez toujours à profiter de l’expérience d’un ex-stagiaire par votre réseau étudiant ou via Internet, afin de savoir comment l’entreprise traite ses stagiaires.

Combien de propositions d’embauche ?

La première priorité quand on cherche un stage, c’est donc d’éliminer les offres inintéressantes : quel sera votre rôle, votre mission majeure ? Serez-vous intégré aux réunions, à la vie de l’entreprise ? Votre manager travaillera-t-il avec vous ? Combien de stagiaires dans le service / dans l’entreprise ? Combien de stagiaires reçoivent une proposition d’embauche ? Renseignez-vous un maximum sur Internet et dans votre réseau pour détecter rapidement les stages où l’on n’apprend rien.

Un stage dans une grande entreprise : une référence solide pour le CV

Faire son stage dans une grande entreprise, c’est d’abord bénéficier de son crédit par la suite.

C’est aussi un excellent moyen de gagner en confiance et en assurance : vous saurez mieux vous vendre après avoir constaté votre valeur dans l’opérationnel. C’est le pont qui assure la meilleure transition entre l’univers scolaire et une réalité pas toujours fidèle aux projections normalisées par l’enseignement. En somme, c’est une période de conduite accompagnée qui demande du temps mais s’avère très payante : avoir su convaincre une grande entreprise IT vous donnera un crédit certain auprès de tout futur recruteur, et vous aurez vous-même acquis une vision plus concrète des attentes d’un futur employeur. C’est un tapis rouge pour la suite.

Enfin, il est à noter que de très nombreuses expériences positives aboutissent directement ou dans l’année sur un contrat signé. Sachez vous montrer investi du premier au dernier jour et gardez en tête qu’on se gardera bien de vous faire miroiter l’enjeu avant le dernier moment, justement pour s’assurer que vous êtes vraiment motivé. Si l’expérience est concluante, la conversion du stage en contrat est l’issue idéale pour vous comme pour l’entreprise. Vous serez efficace et rentable dès votre premier jour dans l’entreprise. Elle vous a élevé au biberon, elle connaît votre valeur, elle n’aura pas à vous former et s’évite surtout de longues procédures de recrutement.

Un stage en start-up : flexibilité, polyvalence et… ambiance plutôt fun.  

Si vous avez du nez, il y a tous les avantages à faire son stage dans une start-up. Certes, son nom n’attirera pas forcément l’attention d’office dans un CV, mais la polyvalence que vous en aurez retiré, si !

– Work hard play hard, la culture start up a ses avantages ! Happy hours, afterworks, loisirs en dehors du travail… L’ambiance y est souvent plus fun !

– Les stagiaires bénéficient souvent davantage de flexibilité au niveau des horaires (en cas de démarche administrative à faire, par exemple). La confiance est le mot d’ordre.

– Des responsabilités très vite ! Les postes sont moins fixes que dans une grande entreprise. Vous touchez un peu à tout et si vous excellez, on vous donne davantage de tâches et de responsabilités.

– La polyvalence est un atout majeur : en tant que stagiaire, vous découvrez de nombreuses choses, apprenez beaucoup, mais n’avez pas toujours l’opportunité de travailler en étroite collaboration avec les différents pôles de l’entreprise (et notamment les plus importants). Au siège européen d’Apple par exemple, en Irlande, il faut attendre un an avant de pouvoir changer de fonction.

– Elles embauchent ! Dans une start-up, même en tant que stagiaire, on peut très vite vous proposer un contrat de travail si vous avez su vous montrer efficace et passionné.

– Si vous avez été parmi les premiers à faire confiance à une boîte qui cartonne quelques mois plus tard, vous êtes sûr que cette expérience fera mouche sur votre CV !

Un stage à l’étranger : 6 800 € par mois en moyenne à la Silicon Valley

Si vous avez la possibilité de le faire, c’est une expérience en or pour votre CV. Le monde de l’IT ne connaît pas de frontières et vous devrez savoir détecter les évolutions liées à votre métier en suivant les travaux et recherches en cours dans les plus grands campus tech du monde. Une expérience à l’étranger montrera votre ouverture d’esprit, votre sens du défi et vous valorisera en tant qu’opérationnel dans un contexte international. De plus, cela vous permettra d’enrichir votre niveau linguistique, très utile dans les métiers IT, et de découvrir un autre modèle, d’autres pratiques, autant d’influences positives sur vos méthodes de travail.

Enfin, et ce n’est pas négligeable, viser l’international, c’est vous donner accès aux plus grandes boîtes et à des stages des formateurs, pouvant potentiellement associer votre nom à des projets exceptionnels. Et sachez que les stages sont parfois très rémunérateurs à l’étranger ! Le revenu mensuel brut médian des stagiaires dans le top 30 des entreprises high-tech de la Silicon Valley est de 6 800 euros, selon un étudiant qui a décidé d’enquêter sur le sujet, et lui-même en stage chez Yelp, émargeant à 7 500 dollars environ. Récoltés auprès de 503 stagiaires et vérifiés par l’agence Bloomsberg, ces chiffres incluent le fixe, mais aussi différentes primes et avantages. Dans l’ordre, les entreprises tech américaines qui payent le plus les stagiaires sont : Google, Microsoft, Ebay, Apple, Facebook, Intel, Qualcomm, Yahoo!, Epic Systems et enfin Broadcom : de 5200 dollars pour la dernière à 7405 dollars pour Google ! (Pour la France, lire plus bas)

Europass pour bien se préparer

Rédigez bien entendu votre CV et votre lettre de motivation en version française et dans la langue du pays d’accueil potentiel. Le dispositif Europass, mis en place par la Commission européenne, propose un éditeur de lettre de motivation disponible dans 27 langues. Enfin, soyez préparés à avoir au moins un entretien téléphonique ou Skype, mais ne vous angoissez pas pour rien ! Il s’agit simplement de vérifier que vous êtes capables d’échanger. Il existe de nombreuses excellentes applis pour améliorer votre niveau de langue : consacrez-y un peu de votre temps libre si ça peut vous permettre d’obtenir votre stage de rêve à l’autre bout du monde !

Et, pour qu’il n’y ait aucun frein à votre motivation, il existe plusieurs bourses destinées aux étudiants qui réalisent leur stage à l’étranger, comme la bourse OFAJ ou celle du programme Erasmus+. Cette dernière est fonction du niveau de vie de votre pays d’accueil.

Les secrets pour décrocher le meilleur stage IT 

1. Votre projet professionnel

Il peut faire la différence, et même si vous n’êtes qu’au tout début de votre carrière. Faites le point sur vos acquis de formation, compétences et attraits, éventuelles expériences précédentes (y compris jobs étudiants) pour déterminer votre profil et vos forces, et réfléchissez surtout sur le long terme : quel métier visez-vous ? Dans quelle branche de l’IT ? Dans quel domaine précis espérez-vous être acteur du changement ? Élaborez un projet professionnel précis pour pouvoir montrer à l’entreprise comment elle s’insère dans votre parcours, et en quoi vous avez tout à gagner à vous investir dans ce stage. Montrez que vous êtes acteur de votre destin professionnel et que vous avez choisi l’entreprise que vous sollicitez.

2. Anticipez pour pouvoir être sélectif et réactif 

N’attendez pas le dernier moment pour chercher votre stage. Plus vous aurez de marge, plus vous pourrez vous permettre de viser la Lune…et de l’atteindre !

Ne postulez qu’aux offres correspondant précisément à vos critères et postulez rapidement aux offres intéressantes. Les managers qui proposent une offre vraiment intéressante trouveront le bon candidat en quelques jours seulement.

3. Compilez les offres de stage avant de préparer vos CV et candidatures 

Faites le tour des meilleurs sites d’offres de stage, de Pôle emploi, des réseaux sociaux, des forums professionnels (déposez vos CV, commencez déjà à développer vos contacts) et de votre réseau personnel (connaissances, professeurs, anciens étudiants…), et sélectionnez d’abord les missions que vous pouvez accomplir, puis celles qui vous intéressent vraiment. Soyez sélectif !

4. Identifiez avec précision le poste que vous souhaitez occuper, pour aider votre recherche et renforcer votre CV. 

Si vous savez précisément quel(s) poste(s) vous recherchez, déposez dès maintenant votre ou vos CV en ligne sur notre plateforme dédiée afin de vous faire repérer des recruteurs. Cela vous permettra également d’accéder directement à vos offres recommandées.

Pour faire le tri entre toutes les offres de stage IT, il est utile de savoir d’ores et déjà quel poste vous souhaitez occuper dans l’entreprise. De plus, cela donnera bien plus de crédibilité à votre profil auprès du recruteur. Ne vous présentez pas comme en recherche de stage, mais en recherche d’un emploi précis en tant que stagiaire.

5. Les plus recherchés en ce moment : 

Développeur digital

Développeur fullstack

Développeur informatique

Architecte réseau

Ingénieur informatique

Ingénieur backend

Ingénieur système

ingénieur Android

6. Soignez votre communication en amont et pendant vos futurs entretiens 

Vous avez certainement déjà des notions de personal branding et c’est le moment de vous y intéresser sérieusement ! Vos potentiels recruteurs vont forcément faire une recherche en ligne avant de sélectionner votre profil : soignez impérativement votre image en ligne. Site perso, CV en ligne, présence sur les réseaux qui bougent, exemples de vos projets ou créas visibles en ligne, etc. Le jour de l’entretien, n’hésitez pas à venir avec quelques réalisations à visionner sur tablette / pc ou impressions papier. Vous êtes dans un domaine à forte concurrence, et dans un secteur où la créativité, l’esprit pionnier et la passion peuvent clairement faire la différence.

7. Un dernier test

7 étapes pour trouver un stage > Si vous n’êtes pas encore tout à fait sûr de vous, ce module est fait pour vous ! Activités ludiques et simulations d’entretiens en sept étapes clef pour trouver le stage en entreprise à la hauteur de vos compétences et de vos ambitions.

Les meilleures entreprises IT française pour faire un stage en 2017

Orange > 2500 stagiaires/an en réseaux, informatique, innovation, multimédia et fonctions supports.

Atos > 1100 en études & développement, analyse de besoins, R&D, systèmes & réseaux.

Sopra Steria > 1000 en cursus informatique, stages de fin d’études.

CGI > 750 consultants junior et ingénieurs en technologies de l’information.

Valeo> 540 en automobile, software, mécanique. Ingénieurs R&D, software, méthode et process.

Saint-Gobain > 500 en formations IT et digital tous niveaux.

Air liquide > 500 en IT, Recherche & développement.

Schneider Electric > 500 de CAP à bac +5 dans toutes les activités du groupe.

Altran > 300 en ingénierie, innovation, IT tous secteurs d’activité, business development.

Stmicroelectronics > 300 de bac +2 à bac +5, tous métiers Informatique.

Nokia > 200 ingénieurs télécom et réseaux et développeurs.

Les entreprises françaises IT qui rémunèrent le mieux les stagiaires en 2017, dès bac + 1 (les salaires sont bien sûr indicatifs, ils dépendent de votre profil) !  

1. Accenture 1700€ / mois

2. Amadeus 1663€ / mois

3 SensioLabs 1560€ / mois

4 Nokia France 1500€ / mois

5 Computer Sciences Corporation 1500€ / mois

6 Consort NT 1494€ / mois

7 Orange 1396€ / mois

8 NetXP 1350€ / mois

9 Smile 1350€ / mois

10 Capgemini Technology 1333€ / mois

Top 5 des entreprises françaises les mieux notées par les stagiaires IT en 2017 (source : Happy trainees) 

1. Orange > 4.21 / 5

2. Groupe Thales > 4.13 / 5

3. Atos > 4.01 / 5

4. CGI > 3.97 / 5

5. Sopra Steria  > 3.89 / 5

Les meilleurs stages tech sont sur Lesjeudis !

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

justo suscipit lectus nec odio quis, fringilla