Parlez-vous Splunk ?

Spécialisée dans la machine data et l’intelligence opérationnelle, Splunk est une entreprise originaire de San Francisco et voit le jour en 2003, de l’initiative d’Erik Swan, Rob Das et Michael Baum, trois entrepreneurs de la Silicon Valley. Le nom «Splunk » fait référence à l’exploration de caves : il s’agit ici de plonger dans le gouffre insondable de la Big Data… et d’y puiser de l’or ! En clair, Splunk aura pour but d’extraire et monitorer de grandes quantités de données via des interfaces web, afin de les rendre directement exploitables. Splunk emploie aujourd’hui plus de 2700 personnes dans le monde entier (et recrute !), et gère plus de 14000 clients.

À l’origine, le produit se présentait comme un simple moteur de recherche capable d’agréger et d’indexer les logs de tous les équipements IT d’une l’entreprise, et de faciliter leur exploration par des recherches structurées. Eric Swan, le co-fondateur de Splunk, continue de décrire son produit comme « le Google des données machines », mais cela ne traduit pas franchement la diversité des usages de cette plateforme analytique spécialisée dans les données « machines » en général (ordinateurs, appareils mobiles, équipements réseau, objets connectés, baies de stockage, etc.). Un moteur de recherche, oui ! Mais pas seulement. C’est l’heure des présentations…  

Splunk Entreprise 

Le logiciel Splunk en lui-même permet d’indexer, capturer et mettre en corrélation en temps réel ces données, et d’en générer des graphiques, rapports et tableaux de bord. C’est un outil multifonctions de business intelligence sur la Big Data.  Il réalise des recherches d’historiques en temps réel  partir de données machine structurées ou non, afin d’en tirer des analyses statistiques.  Les recherches et analyses sont effectuées grâce à un langage de recherche propriétaire à Splunk. Ce langage englobe toutes les commandes de recherche et leurs fonctions. Sa syntaxe a été fondée sur une base UNIX et SQL.

Le Cloud 

Splunk propose également une version basée sur le cloud, hébergée sur leurs serveurs, où ils facturent au nombre de données traitées. Splunk Cloud est la version SaaS de Splunk. Disponible sur 10 régions AWS, il offre à toutes les entreprises un accès aux fonctionnalités de Splunk Enterprise (y compris l’adjonction des Apps et Add-Ons) à travers le Cloud, donc sans avoir à se soucier de la mise en œuvre d’une infrastructure pour l’héberger.

En 2013, l’entreprise enrichit son offre d’un produit appelé Hunk : il supporte l’accès, la recherche et les rapports sur des données externes situées dans Hadoop, le tout sur une interface Splunk. Hunk offre la puissance du logiciel Splunk pour des données brutes issues de clusters Hadoop et NoSQL. Il permet des analyses et des visualisations de données pour les entreprises afin d’obtenir rapidement et facilement des renseignements utilisables. 

Splunk Light

Cette dernière solution met les outils Splunk à portée des TPE/PME. Splunk Light est une version du moteur de collecte comprenant l’indexation, la recherche et l’analyse, et conçue pour être déployée sur un serveur unique. Elle ne peut être utilisée que par 5 utilisateurs au maximum et est limitée à 20 Go de données capturées par jour, ce qui en fait aussi une version bien adaptée à la mise en œuvre de projets tests. Cette version ne supporte pas les Apps et solutions avancées, mais elle accepte les add-ins et comprend les fonctionnalités de base (vérifications de sécurité et outils de reporting, de tableau de bord et d’alerte). 

Et ça coûte cher ? 

Splunk propose deux types de licences. La licence Entreprise, pour les sociétés et grosses organisations, comprend toutes les solutions Splunk et un passage par la case banque : oui, ça peut coûter cher, comme ça peut aussi rapporter gros.  La licence gratuite est quant à elle destinée à un usage personnel ou aux très petites entreprises. Bonne nouvelle : cette version est gratuite, mais limitée en termes de capture de données, et n’incluant pas toutes les fonctionnalités Splunk. 

Des usages et clients de tous horizons

Splunk a d’abord été conçu pour des opérations informatiques, mais il est maintenant utilisé dans bien d’autres domaines, dont principalement l’aérospatial et la défense, les énergies, les services financiers, la santé, l’éducation supérieure ou le secteur public, mais également, et largement, la communication et le marketing. 

Quelques exemples d’applications concrètes : 

– Dominos et Cars.com l’utilisent pour de l’analyse web. 

– L’armée de l’air américaine pour des plans d’économie d’énergie

– Auchan a choisi Splunk pour gérer ses relations client et ses recherches marketing

Splunk embauche dans le monde entier ! 

Vous êtes passionné-e- par la data et la business intelligence ? Que vous parliez un peu Splunk et beaucoup Anglais ou un peu Anglais et beaucoup Splunk, tentez votre chance ! Splunk est classée depuis 10 ans parmi les best places to work par Linkedin et le Business Times San Francisco, et embauche ses talents dans le monde entier. 

Pour postuler, c’est par ici ! 

Bonus : 

La Big Data et le machine learning…Vastes sujets dont Splunk livre une anatomie détaillée dans The Essential Guide to Big Data ! 

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

libero ut Praesent mattis felis Aliquam dictum commodo elementum