L’actualité des systèmes d’exploitation mobile

Les systèmes d’exploitation mobile: OIS vs Android

Récemment marquée par l’annonce de la sortie de nouvelles mises à jour, notamment du côté d’Android, l’actualité des systèmes d’exploitation mobile est particulièrement florissante. À cette occasion, nous vous proposons de revenir sur les principaux systèmes d’exploitation qui ont vu le jour depuis l’apparition des terminaux mobiles, ainsi que sur les nouveautés promises par les fabricants en ce milieu d’année 2018

Android : le système d’exploitation de Google

Android est sûrement le système d’exploitation le plus populaire au niveau international. Il rencontre en tout cas toujours autant de succès auprès des utilisateurs. En 2017, il équipait près de 85% des mobiles sur le marché. Le métier de développeur Android représente d’ailleurs un volume d’embauches particulièrement important.

Android est, à la base, une variante de Linux, lancé par une petite startup rachetée très rapidement par Google, et qui compte près de 18 mises à jour majeures depuis son lancement. Chacune de ces mises à jour comportant elles-mêmes des mises à jour intermédiaires.

Le premier smartphone à avoir été équipé de ce système d’exploitation est le HTC Dream. Pourvu d’un nombre très restreint d’applications au départ, le catalogue a rapidement évolué et en compte aujourd’hui des millions (environ 3,5 millions fin 2017).

A l’heure actuelle, on ne connait pas encore le nom de la prochaine mise à jour du système d’exploitation Android, dont la version finale devrait être disponible au plus tard fin d’année 2018.

iOS : le système d’exploitation d’Apple

La plateforme iOS d’Apple a la spécificité d’être un logiciel propriétaire. Il a en effet été conçu pour équiper les produits créés par la marque Apple, ces derniers présentant une structure bien différente des autres smartphones. À l’heure actuelle, il équipe non seulement les iPhones, mais également l’iPod Touch et l’iPad. Ce système d’exploitation est un logiciel dérivé de la plateforme Mac OS X, davantage connu pour équiper les ordinateurs commercialisés par la société Apple Inc.

Alors qu’il supportait uniquement les applications Apple à son lancement, le système d’exploitation iOS a progressivement intégré les applications tierces depuis 2008. Actuellement, l’App Store compte plus d’un million d’applications dont une très grande partie est également disponible dans la boutique Android. Apple possède aujourd’hui près de 15% du marché mondial avec iOS (données au 1er trimestre 2017).

Windows 10 Mobile : le système d’exploitation de Microsoft

Successeur du système d’exploitation Windows Phone 8, ce système d’exploitation a été conçu pour équiper les smartphones et tablettes de la marque Microsoft. Disponible depuis début 2016 (une année particulièrement prolifique pour le secteur du mobile), il équipe principalement les modèles de smartphone Lumia.

L’atout majeur de cet OS est l’accent mis sur une meilleure harmonisation entre les différentes fonctionnalités et l’expérience utilisateur. Comportant la plupart des applications principales de Microsoft telles que Skype ou OneDrive, ces dernières font partie de la collection disponible sur la boutique de Microsoft, le Windows App.

En juillet 2018, on apprend que Microsoft serait en train de plancher sur un nouveau système d’exploitation, qui ne consisterait pas en une simple mise à jour de Windows 10. La marque n’a pour l’instant pas dévoilé davantage d’informations sur le sujet.

Tizen : le système d’exploitation de Linux

Le système d’exploitation Tizen a vu le jour en août 2013 sur un smartphone de la marque Samsung. Il a été conçu sur la base des OS Bada (également développé par la marque Samsung) et MeeGo, l’objectif étant de mutualiser les points forts de ces deux logiciels. La plupart des smartphones équipés de ce système d’exploitation sont principalement des produits créés par Samsung et commercialisés en Inde.

Peu à peu, la plateforme Tizen va s’étendre au-delà des smartphones pour équiper les montres connectées ou « Smart Watch » de Samsung. Logiciel libre et multiplateformes, il équipe à l’heure actuelle plusieurs centaines de tablettes et télévisions connectées.

Bada : le système d’exploitation de Samsung (2010 – 2014)

Lancé en 2010, ce système d’exploitation a été développé pour équiper les smartphones de la firme Samsung. Équipant principalement la gamme Wave, la boutique Samsung Apps proposait environ 5000 applications.

L’arrêt de son développement a été annoncé en décembre 2014 par Samsung, qui a choisi de se concentrer sur le système d’exploitation Tizen ainsi que sur l’utilisation d’Android pour la majorité de ses smartphones.

Le système d’exploitation HP WebOS

Créé à l’origine par la société Palm Inc. et racheté par HP, le système d’exploitation HP WebOS a été conçu pour les smartphones et tablettes. Fin 2011, le constructeur annonce néanmoins l’arrêt de son développement afin d’en faire un logiciel libre.

En 2013, la société LG rachète finalement le système d’exploitation WebOS à HP et l’intègre à ses télévisions connectées.

BlackBerry OS : le système d’exploitation de Blackberry (1999 – 2014)

BlackBerry était un système d’exploitation conçu pour une cible professionnelle (hommes d’affaires), ayant pour principale caractéristique un chiffrement plus poussé des données que ses concurrents afin de garantir un haut niveau de sécurité. Créé en 1999 par Blackberry, il a très rapidement connu un succès fulgurant auprès de sa cible, et occupait plus de 18% des parts de marché en 2010.

Malgré ces performances, Blackberry OS connait une chute vertigineuse en 2014 et n’équipe alors plus que 1% des smartphones vendus. Ce système d’exploitation n’équipe aujourd’hui presque plus aucun smartphone sur le marché.

 Le système d’exploitation Symbian OS (1998 – 2013)

Symbian OS est un système d’exploitation créé par Symbian Ltd dans le but d’équiper les téléphones mobiles. Il est racheté en 2008 par le constructeur Nokia et la société décide d’en faire un logiciel libre téléchargeable à partir de 2010.

Abandonné depuis 2013, ce système d’exploitation avait la particularité de fournir les fonctionnalités essentielles de l’OS tout en laissant la liberté à chaque constructeur de développer sa propre interface utilisateur. Ainsi, plusieurs branches de cette plateforme ont été conçues et commercialisées.

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

sem, luctus diam Aenean Nullam eget at suscipit accumsan