Kotlin, le nouvel allié des développeurs Android

Kotlin, le nouveau langage signé JetBrain débarque officiellement sur Android et sera standardisé sur Android Studio 3.0. Ce support officiel annoncé par Google est une excellente nouvelle pour la communauté des développeurs Android. On vous dit tout sur le petit frère prodige de Java et C++.

 

Kotlin est un langage de programmation orienté objet et fonctionnel, avec un typage statique permettant de compiler pour la machine virtuelle Java et Javascript. Disponible depuis plus de 5 ans et déjà utilisé en production sur des applications Android, c’est un langage robuste qui a déjà fait ses preuves. Quelques exemples : Flipboard, Pinterest ou Expedia. Il a été mis au point et est développé par l’équipe tchèque de JetBrain, à qui l’on doit aussi des outils comme IntelliJ IDEA, l’environnement de développement intégré pour Java et sur lequel est basé Android Studio, l’EDI officiel pour développer les applications Android.

Kotlin, décodage rapide

Ses atouts : un langage plus riche, flexible et concis. D’après Google, « Kotlin est [un langage] expressif, extensible, puissant et agréable à lire et écrire ». Si l’on devait citer quelques fonctionnalités : ne plus avoir besoin de mettre des points virgules à la fin de chaque instruction, la fin des null checks, l’inférence de type, étendre des classes existantes, les casts intelligents…et bien d’autres détaillées sur la page officielle Kotlin.

Adoption officielle 

La bonne nouvelle, c’est que le langage de programmation Kotlin rejoint Java et C++ parmi les offres prises en charge par Google pour le développement de solutions Android. Les développeurs Android avaient jusqu’à présent le choix entre utiliser le langage de programmation Java ou du code natif écrit en C++.  Le langage de programmation Kotlin permettait déjà théoriquement de créer des applications Android. ll est maintenant traité à égalité avec Java et C++. Kotlin est prévu pour fonctionner directement sur une machine virtuelle Java, mais aussi sous ART, l’environnement d’exécution proposé sous Android, tout en se montrant interopérable avec le code Java.  Kotlin ne nécessite en aucun cas de réécrire l’ensemble des applications. 

Supporté par Android Studio 2.0, standardisé sur Android Studio 3.0

Android Studio est basé sur IntelliJ, qui lui même supporte Kotlin. Par conséquent, si vous utilisez au minimum Android Studio 2.0, l’IDE sait parfaitement gérer ce nouveau langage.

À partir d’Android Studio 3.0, le support d’outils pour Kotlin sera directement intégré dans Android Studio – l’utilisation de Kotlin sur Android nécessitait jusqu’alors l’ajout d’un plugin. Android Studio embarquera donc un support Kotlin entièrement testé, ce qui permettra d’avoir une expérience de développement beaucoup plus facile et plus stable qu’auparavant, sans se soucier des problèmes de compatibilité. Il sera désormais possible de créer de nouveaux projets avec des fichiers Kotlin, de convertir du code Java en Kotlin ou de déboguer le code Kotlin.

Google et JetBrains ont par ailleurs annoncé s’associer afin de basculer la gouvernance du projet Open Source Kotlin vers une fondation indépendante. On devrait en savoir plus lors de la KotlinConf, programmée pour les 2 et 3 novembre 2017 à San Francisco. Kotlin permet aujourd’hui de créer du code pour la JVM d’Oracle, ART de Google, mais aussi pour les moteurs JavaScript des navigateurs web. Prochaine étape, la génération de code natif.

Un cadeau qui profitera aussi à Google 

Android est un système d’exploitation qui va bientôt fêter ses 10 ans. Son architecture fait intervenir différents langages de programmation et la couche la plus proche de l’utilisateur est tout naturellement les applications. Jusqu’à présent, Google ne supportait que le langage Java pour développer ces fameuses applications.

Côté Android, le support de Java 8 n’est actuellement qu’en bêta suite à diverses tergiversations de Google sur son intégration. Version de Java qui date de… 2014 ! De plus, Java est un langage de plus en plus décrié, ringardisé par de nouveaux langages tels le Swift d’Apple.

La dernière édition de la Google I/O, la grande conférence Google entièrement consacrée au développement, a donc généré un grand soulagement chez les développeurs Android. Mais ce choix est aussi gagnant à plus d’un titre pour Google. 

Faciliter la vie aux développeurs, c’est aussi une bonne chose pour les utilisateurs des applications. Kotlin dispose de fonctionnalités de sécurité intéressantes en termes de nullabilité et d’immutabilité qui s’alignent avec les investissements de Google pour rendre les applications sûres et performantes par défaut. Enfin, un langage plus concis, c’est également moins d’erreurs potentielles, et donc moins de crashs à long terme. Le développement des applications étant facilité, on peut également espérer que les applications et les nouvelles fonctionnalités soient déployées plus rapidement. 

Retraite annoncée pour Java et C/C++ sur Android ?

Kotlin est interopérable avec les langages officiels pour le développement Android (Java, C++) et le runtime Android. Kotlin s’ajoute sans remplacer, et fonctionne avec le langage Java de manière transparente, de sorte qu’il est facile pour les développeurs qui aiment le langage Java de continuer à l’utiliser, mais aussi d’ajouter progressivement du code Kotlin et de tirer parti des bibliothèques Kotlin.

Google l’a d’ailleurs affirmé haut et fort lors du dernier Google I/O : le support de Java, C et C++ sera le même qu’aujourd’hui. Kotlin est simplement un nouveau langage supporté.

 

A lire aussi :

Top 8 des langages les plus rémunérateurs pour les développeurs juniors
Technologie : qu’est-ce que la Blockchain ?
8 technologies à surveiller d’ici 2020

 

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

elementum pulvinar at ut dapibus ipsum id, Praesent nunc diam sem, sit