Infographie : comment créer une charte graphique ?

La charte graphique est le document clé de toute organisation. Qu’il s’agisse de créer la charte graphique de votre entreprise, de vos documents print ou de votre site web, ce cahier recensera toutes les normes graphiques ainsi que les règles fondamentales d’utilisation des signes graphiques (logo, polices, couleurs, éléments graphiques…) constituant ainsi l’identité graphique de votre projet. L’agence Squid Impact retrace en infographie les étapes clés de la création d’une charte graphique.

 

Afin de conserver une cohérence graphique dans toutes vos réalisations, la charte graphique doit être bien conçue pour permette aux graphistes de s’appuyer sur des règles tout en lui laissant suffisamment de liberté dans la création.

« Elle sera le Bescherelle de la communication pour tous vos collaborateurs et impactera tous les services de votre entreprise. » Squid Impact

La charte graphique est le garant de votre identité visuelle, elle est l’essence de votre image de marque. C’est la première étape de création avant de se lancer dans n’importe quelle action de communication.
Pour bien préparer les bases de sa charte graphique, Squid Impact averti que « la case brainstorming » est indispensable. Avant de prendre le crayon pour écrire ou dessiner, la question principale à se poser est : qui êtes-vous ?
En effet, la création débutera par l’exercice fondamental des brainstormings qui vous permettront de définir l’identité visuelle de votre entreprise. Si vous avez déjà défini le nom de votre entreprise ou celui de votre produit, c’est un bon début, le plus difficile reste à venir !

1. Le logo

C’est le premier élément que votre entreprise présente au public. De nombreux éléments sont à prendre en compte pour être certain de transmettre le message souhaité, tant au niveau des formes que des couleurs : il doit être unique, fonctionnel (dans différents contextes, décliné en plusieurs couleurs, et noir et blanc), représenter la marque ou l’entreprise de manière appropriée. Enfin, il vous incombe de débusquer les artefacts possibles avant toute officialisation.
La charte graphique doit contenir des exemples d’utilisation du logo, ce qui est permis et ce qui ne l’est pas, ainsi que différentes déclinaisons.

2. Les couleurs

C’est l’élément le plus important après votre logo. Vos couleurs doivent se retrouver sur votre logo, produits, documents, site internet, etc. Elles participent autant que le logo à la reconnaissance de votre marque. La couleur influence à 80% dans le choix d’un produit, c’est pourquoi il est important de vous renseigner sur la signification des couleurs en amont.

3. Les typographies

Enfin, 95% du graphique est de la typographie. Il est crucial de soigner cette partie en ne choisissant pas plus de trois polices contrastées par composition. On distingue quatre grandes familles de polices :
– Serif : police à empattements.
– Sans serif : famille typographique des linéales se caractérisant par l’absence d’empattement.
– Égyptienne : polices à empattements rectangulaires aussi épais que les lettres elles-mêmes.
– Script : famille de polices imitant l’écriture à la main ou la calligraphie.

 

Il ne vous reste plus qu’à décliner ces signes graphiques en différents éléments graphiques, et définir des principes d’utilisation des images et illustrations.
N’oubliez pas que la charte graphique doit permettre au récepteur d’identifier facilement l’émetteur, c’est-à-dire le repérer visuellement parmi d’autres marques.

 

infographie_creer_charte_graphique

Source

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

pulvinar quis accumsan felis ut adipiscing elementum