Quel avenir pour le flat design ?

Le flat design faisait déjà partie des tendances webdesign bien ancrée dans 2014 et poursuit son ascension en 2015, mais un article de Wink Strategies s’interroge sur son possible déclin à la prochaine saison. Bilan sur l’avenir du flat design.

 

Le blanc, qu’il fallait à tout prix combler auparavant, permet aujourd’hui de conserver l’attention de ses lecteurs. Dorénavant il faut oxygéner sa page, supprimer tous chichis et faire en sorte que l’internaute reste plus longtemps sur son site tout en naviguant facilement.
A contrario des dernières années ou l’usager, encore peu habitué, avait besoin d’être guidé, et ou le skeuomorphisme était la tendance graphique dominante pour ses dégradés et couleurs qui aidaient à la navigation, la tendance web aujourd’hui se rapproche de plus en plus du print design. L’usager est devenu plus familier des interfaces, le graphisme s’est éloigné du skeuomorphisme et de son imitation des formes réelles, pour devenir plus abstrait. Déjà très présent en 2014, le flat design fait à nouveau partie des tendances web design de 2015.

« Les interfaces élégantes sont celles qui ont le plus d’impact, avec le moins d’éléments » Allan Grinshtein, LayerVault.

La simplicité pour tous ?

S’il permet d’aller droit au but, le flat design risque de lasser. Il faut adapter chaque design à chaque problématique. Il ne faudrait pas faire du Flat Design car c’est à la mode, mais réfléchir à une stratégie design à 2 ou 3 ans, et ce, pour tous vos devices.
Votre marque s’inscrit dans un cadre global articulée autour d’une charte graphique harmonisée sur tous vos supports. Si vous envisagez de passer au flat design, repensez entièrement votre charte graphique pour l’adapter en mode “flat” avant d’uniformiser vos présences sur web, mobiles et objets connectés car le flat design ne vit pas sur une seule plateforme, mais sur toutes celles où vous êtes présents.
De plus, opter pour le flat design signifie également privilégier le contenu visuel, pensez-vous donc à budgétiser l’achat de photos, polices, icônes …

 

La fin du Flat design est-elle proche ?

Sans fioritures, simple et épuré, le flat design séduit le monde entier et a dépassé les frontières du web design pour conquérir divers domaines comme le print, le graphisme et l’architecture. Et c’est d’ailleurs de là que vient ce courant graphique : inspiré des mouvements architecturaux et artistiques des années 1920, le Flat Design découle du style Bauhaus (l’institut allemand des plus rationnels). Leurs créations misaient sur le minimalisme et le géométrisme. Le Flat Design ne risque donc pas d’être remplacé de sitôt.

Facile d’utilisation et clair pour l’utilisateur, le Flat Design est également très pratique pour les webdesigners. Il leur permet de réfléchir à l’accessibilité web, l’expérience utilisateur et l’ergonomie sur tous les supports (ordinateur, tablette, smartphone). Le flat design est modulable et vit très bien sur tous type de plateformes, de résolution et d’écran. Cette nouvelle tendance web design répond donc à toutes les exigences actuelles des interfaces rapides, intuitives et responsives.

 

Quelles tendances après le flat design ?

Influencé par les supports, les technologies, les start-ups, les designers, les modes, mais aussi et surtout par les grands acteurs que sont Apple, Google ou Microsoft, le web design s’imprègne des tendances et des modes qu’il inspire en retour.
Monopage, Data design, Gamification, Vintage, Social design … retrouvez les tendances du web design 2015 imaginé par le Directeur Artistique Philippe Rondepierre ici.

 

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

elit. ultricies vulputate, Sed commodo dolor non