Devenir Technicien en support applicatif pour intégrer le secteur IT

Support et depannage informatique

Découvrez en quoi ce métier peut représenter une porte d’entrée au monde de l’industrie technique pour les jeunes diplômés qui souhaitent, à terme, se positionner sur des postes d’ingénieur en support applicatif ou de développeur web.

Technicien en support applicatif en tant que premier emploi

Intégrer le marché de l’IT lorsqu’on vient de passer son diplôme n’est pas toujours chose facile. De nombreux candidats rencontrent aujourd’hui des difficultés à décrocher un emploi dans ce secteur. Ces difficultés peuvent s’expliquer par un faible taux de recrutement en fonction des zones géographiques par exemple, ou bien par la difficulté de convaincre en entretien d’embauche. Viser d’emblée des postes à haute responsabilité tels que Développeur web ou Ingénieur réseau peut se révéler être particulièrement difficile.

Entrer sur le marché de l’IT en postulant en tant que technicien en support applicatif peut être une stratégie pertinente car cela permet d’accéder plus facilement à des postes plus importants en gravissant les échelons en interne. Par ailleurs, c’est un poste qui présente des opportunités intéressantes en termes d’évolution de carrière au sein d’une seule et même entreprise et d’augmentation de salaire.

Prétendre à des postes à haute responsabilité dans le domaine de l’IT à l’heure actuelle demande un niveau de compétences élevé et une expérience solide. Le poste de technicien en support applicatif fait partie de ceux qui demandent le « moins » d’années d’expérience et est accessible sans posséder de diplôme supérieur. Il permet donc d’intégrer plus rapidement le domaine de l’industrie technique avec la possibilité d’accéder, au fur et à mesure, à des postes de plus haut niveau.

Les missions du technicien en support applicatif

La principale mission du technicien en support applicatif est d’effectuer le dépannage et la maintenance des équipements informatiques de l’entreprise. Qu’il s’agisse du matériel, des logiciels utilisés ou encore des réseaux… autant d’éléments sur lesquels il peut être susceptible d’intervenir.

Lorsqu’il prend en charge un matériel qui est en panne, il peut être amené à procéder à des réparations, voire à changer le matériel et à choisir celui qui sera le plus adéquat en fonction des besoins des différents utilisateurs. Il peut aussi être amené à configurer chacun des postes de l’entreprise (configuration des paramètres généraux, des applications principales, installation de logiciels, mises à jour, etc.)

Pouvant travailler aussi bien sur site comme à distance, il doit être capable de guider l’utilisateur par téléphone ou en visioconférence pour l’assister dans la résolution de ses problèmes, qu’il s’agisse d’un dépannage ou d’une mise en réseau par exemple. Son objectif ultime est d’optimiser l’utilisation du matériel informatique et numérique mis à disposition.

Compétences à maîtriser pour le technicien en support applicatif

Le technicien en support applicatif doit maîtriser, en premier lieu, le matériel, les logiciels ainsi que les systèmes utilisés au sein de l’entreprise. Au-delà de ces compétences purement « opérationnelles », il doit également être doté de compétences relationnelles du fait de son rôle « d’interface » entre les machines et leurs utilisateurs.

Doté d’un certain sens de l’écoute et d’un esprit d’analyse, il doit être capable d’identifier rapidement la cause d’une panne et de tout mettre en œuvre pour expliquer de façon claire à l’utilisateur les démarches à suivre pour résoudre un problème technique.

En cas d’urgence, le technicien en support applicatif doit démontrer une capacité à résister au stress et, plus globalement, à faire preuve de patience. En veille permanente sur l’actualité liée au domaine de l’IT, il peut conseiller son entreprise sur les systèmes et le matériel à privilégier.

Enfin, le technicien doit connaître et maîtriser les enjeux stratégiques et business de la structure au sein de laquelle il est intégré afin de conseiller au mieux les utilisateurs sur les applications métiers. C’est pourquoi, la plupart des techniciens en support applicatif maîtrisent généralement un ou deux progiciels spécifiques, en fonction du secteur d’activité de l’entreprise : télécommunication, finance, grande distribution, etc.

Cursus scolaire et expérience requise

Le profil demandé pour un poste de technicien en support applicatif dépend du niveau hiérarchique visé. Cependant, quel que soit le niveau du poste, un minium d’expérience est souvent demandé afin de s’assurer que le candidat sera capable de bien cerner les problématiques des clients.

Pour un poste de niveau débutant, un minimum de 2 ans d’expérience est ainsi demandé. Pour un poste intermédiaire, il faudra justifier de 2 à 4 ans d’expérience et minimum 4 ans pour un poste de niveau 3, accompagné d’une licence dans le domaine de l’IT ainsi que d’une certification professionnelle.

Pour en savoir plus sur le secteur ‘Support IT’

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

massa leo. accumsan non ut Donec quis ultricies adipiscing porta. diam