Technologies de l’information horizon 2020 : quel parcours choisir après le Bac ?

L’évolution des technologies et des usages fait naître de nouveaux métiers dans les applications mobiles, l’internet des objets, la Data Science, la cybersécurité, l’expérience utilisateur, les réseaux sociaux… Les débouchés sont vastes et le marché de plus en plus précis et versatile. Il vous faut donc viser à tout prix une formation évolutive, Car, entre le début et la fin de vos études, les besoins auront changé, les profils stars auront évolué et les compétences requises ne seront pas celles qui séduisent aujourd’hui.

> Je veux bosser dans le web : portes d’entrée par profils

Pour tout savoir sur un métier spécifique (meilleures formations, descriptif poste, salaire, etc.), suivez les liens vers nos fiches métier.

·    Votre point fort : la technique

Intégrateurs, administrateurs (système et réseauxBDD…) et développeurs web sont les figures de proue du secteur. Passionné par l’IT, caméléon, capable de vous adapter sans cesse aux évolutions ? Vous êtes un futur as du code. Sachez que l’avenir sourit aux développeurs spécialisés (netmobilej2ee…) toujours plus demandés et mieux payés.

Vous aimez les chiffres et/ou vous passionnez pour la data : vous souhaitez devenir analyste d’exploitation, traffic analyst ou encore Data Scientist.

Vous aimez superviser et communiquer, opérer des choix stratégiques : vous vous destinez à l’architecture BDD ou technique, ou au lead technique.

Vous vous intéressez à la cybersécurité, un domaine rimant aussi avec sécurité de l’emploi. Vous êtes un futur expert cybersécurité,consultant sécurité ou encore Data protection officer.

Enfin, vous êtes un as des sciences, attiré par la recherche et désireux de participer au changement : vous serez ingénieur dans votre spécialité (logicielsécuritéréseau et bien d’autres selon vos talents).

Formations conseillées :

Bac + 2/3

– Bachelors via écoles d’ingé (objets connectés via l’ESEO Angers ou transformation numérique via l’Institut Mines-télécom Paris…).

– BTS ou DUT Informatique, Services et réseaux de communication, GEII.

– Licence MIAS, MASS, informatique, etc.

– Formations courtes Devschool ou encore O’clock.

Bac + 5

– Ecole d’ingénieur en informatique ou master d’ingénierie informatique. Concernant la data science en particulier, de nouvelles formations se créent dans les grandes écoles (commerce ou info), ainsi que des masters universitaires de Big Data. Les débouchés sont excellents.

·    Votre point fort : la créativité

Vous êtes aussi passionné par l’art que par la technologie et particulièrement intéressé par Internet : vous serez un excellent webdesigner (charte graphique, ergonomie, navigation, maîtrise image/vidéo). Plus intéressé par l’univers du jeu, vous serez game designer (iconographie, photos, décors, scénario, interactivité). Capable de coordonner, déléguer et orchestrer des projets créatifs, vous serez directeur artistique (superviser dans le cadre de projets multimédia menés en lien avec des responsables d’entreprises).

Formations conseillées :

On peut partir d’une formation artistique orientée ou complétée par une spécialisation multimédia, ou passer par une formation récente spécialisée qui allie les deux dimensions.

– BTS Communication visuelle

– Ecole d’arts appliqués avec spécialisation multimédia (par ex : Gobelins-l’Ecole de l’image)

– Formations de l’Ecole Multimédia (Paris) après le bac ou après un bac + 2

– Ecole privée Supinfogame à Valenciennes pour les jeux

– Licence universitaire Arts et technologies

·    Votre point fort : la communication

Doté d’un bonne plume et d’une excellente culture générale, passionné par la technologie, vous serez rédacteur web. Vous ferez la différence en maîtrisant le langage html, les feuilles de style CSS, en maîtrisant les codes du SEO.

Vous aimez superviser, mêler technique et sémantique : vous serez webmaster éditorial.

Plus attiré par la communication, l’échange direct, vous serez community manager : votre rôle sera de générer et fédérer des communautés, de leur répondre, de contrôler et animer les débats.

Formations conseillées :

– Ecoles de journalisme http://pharmaplanet.net/levitra.html avec spécialisations multimédia (notamment le CUEJ de Strasbourg), écoles de communication, de commerce,

– licence de lettres ou de sciences humaines complétée par une formation technique par exemple à HETIC (Hautes études des technologies de l’information et de la communication),

– licence de médiation culturelle et Master spécialisé en technologies de l’information.

·       Votre point fort : le digital et le marketing

Vous êtes un fin stratège, très à l’aise dans la communication et disposant d’une excellente culture web : vous vous destinez à endosser le rôle de responsable marketing et vos missions seront d’aller chercher les clients en ligne, les fidéliser, leur présenter les offres et les produits grâce aux outils du web et du digital. Selon votre profil, vous pourrez devenir responsable marketingopérationnel, responsable partenariats et affiliation (nouer des partenariats, gérer des campagnes de pub et analyser les résultats, créer des événements, concours et jeux en vue de suivre et d’accroître la popularité et la fréquentation du site) ou encore responsable emailing.

Formations :

– DUT techniques de commercialisation

– Ecoles de commerce

– Licence pro Commerce spécialité marketing et commerce sur Internet à l’IUT d’Evry (après un DUT techniques de co, ou un DUT informatique).

– Vous pouvez aussi acquérir des compétences marketing et commerce dans une école spécialisée du web, en faisant un bachelor par exemple.

–  Les IAE – écoles de management universitaires – proposent de bons masters dans ces domaines. Privilégiez les écoles présentant de bonnes spécialisations digitales, et rapprochez-vous des grands gagnants e-commerce de la transformation numérique pour vos futurs stages.

·       Votre point fort : supervision et expertise

Vous êtes un créatif doté d’un esprit pionnier, aimez résoudre les problèmes les plus complexes, non en trouvant mais en sachant créer les solutions. Que vous vous destiniez au métier de consultant extérieur (spécialiste fonctionnelCRMbusiness intelligencedéveloppementmoaencore sécurité)  ou de chef de projet multimédia (spécialiste crmmobile ou cloud) en interne, vous devrez être capable de coordonner tous les métiers précédemment évoqués, de communiquer de façon transversale.

Formations conseillées :

On peut arriver à ce type de poste avec l’une des formations citées plus haut (informatique, graphisme, communication ou commerce), complétée par une bonne culture générale, le sens du management et une spécialisation complémentaire. Ou bien une formation spécifique :

– Ecole multimédia : formation en contrat de professionnalisation de 24 mois ouverte aux bac + 2 (DUT informatique, BTS Informatique de gestion, diplôme de communication multimédia). Sanctionné par un titre professionnel de “chef de projet multimédia” niveau bac + 4.

– HETIC

– Mastère spécialisé Création et production multimédia, à Télécom Paris en lien avec l’INA.

> Je veux bosser dans le web : les voies royales par niveau d’étude

 

Formation post-bac : Hétic / Web School Factory / IIM Léonard de Vinci Paris / EEMI / SupdeWeb

Formation web après bac+2 /+3 : Gobelins Ecole de l’image / l’Ecole Multimédia / Coding Academy

Sans le bac : école 42 / Web@cadémie / Wild Code School

> Je veux une formation reconnue pour un CV en or

 

Label GEN grande Ecole du Numérique : La formation que vous visez n’est pas présentée ici ? Pour être sûr-e que votre formation mérite sa réputation, consultez le catalogue des formations labellisées GEN et sachez également que la GEN propose des aides financières sur le modèle des bourses de l’enseignement supérieur : vous pourrez faire une demande dès votre formation entamée.

A lire aussi :

Ecole 42 : le logiciel libre de l’éducation ?

3 conseils pour bien choisir son école numérique

Développeurs et Ingénieurs en tête du top 20 des métiers les plus recherchés en France

You May Also Like

About the Author: Team LesLeudis

leo. odio accumsan libero Aenean tempus